Collection « Art'propos »

Trois nouveaux films de la collection Art’propos
www.modeles-didactiques.hear.fr

Art'propos : de courts formats audiovisuels, didactiques et documentaires, réalisés par des équipes mixtes associant des étudiants en école d'art et à l'université.

La collection « Art’propos » est fondée sur un concept simple : un ou plusieurs étudiants en Master 1 de l’atelier de Didactique visuelle associé à un étudiant de Master 1 d’histoire de l’art, de l’architecture et du patrimoine travaillent de concert à l’étude d’une œuvre d’art et réalisent un court-métrage vidéo de cinq à sept minutes qui la met en scène.
Chaque groupe choisit un ton, un style, une facture afin d’inviter à une exploration de l’œuvre, de son auteur, du contexte historique. L’enjeu est de tenir un équilibre subtil entre une liberté d’approche dans la forme et la justesse historique des propos tenus. Chacun des films reçoit la caution scientifique de Martial Guédron, responsable du Master d’histoire de l’art et des conservateurs des musées associés ainsi que la validation de l’approche artistique et didactique par Olivier Poncer, responsable de l’atelier de Didactique visuelle, en étroite collaboration avec Charlie Chabrier, enseignant à l’atelier vidéo de la HEAR.
Ces formats courts permettent de découvrir une première approche d’une œuvre de façon créative et à chaque film renouvelée. Ils ont pour ambition d’éveiller la curiosité du lecteur et de l’inviter à découvrir dans les musées partenaires les œuvres in situ.

Cette année, les trois films réalisés ont intégré la thématique du projet de recherche autour des modèles didactiques des collections universitaires et muséales, ils sont également publiés sur le site dédié. Deux d’entre eux ont comme sujet des modèles clastiques en papier mâché du Docteur Louis Auzoux, le troisième un modèle de méduse en verre de Léopold et Rudolph Blaschka.
Deux des films ont bénéficié de l’apport précieux d’une musique originale composée et interprétée dans le cadre de l’atelier d’écriture de Jean-Daniel Hégé, HEAR.

La leçon de choses – Le hanneton du docteur Auzoux
Un film d’Alexia Autissier, Fanny Baudequin et Anna Magnien.
Ce film contextualise l’usage pédagogique du Hanneton d’Auzoux, un ingénieux modèle clastique en papier mâché, dans le cadre d’une leçon de choses. Ce support didactique était en effet destiné à l’enseignement des sciences, particulièrement dans le cadre des études secondaires, il était le modèle représentant des insectes. Louis Auzoux s’est basé pour le réaliser sur l’ouvrage d’Hercule Strauss-Durckheim, (1790-1865), philosophe, mathématicien et naturaliste né à Strasbourg : Considérations générales sur l’anatomie comparée des animaux articulés, auxquelles on a joint l’anatomie descriptive du Melolontha vulgaris (Hanneton). Un ouvrage paru en 1828, que nous avons consulté et photographié à la Bibliothèque de l’Université de Strasbourg, grâce à Nicole Heyd, adjointe au responsable du Service de la documentation et de la valorisation.

Les étudiantes ont filmé le hanneton d’Auzoux dans les fonds de collection du Musée zoologique de Strasbourg avec l’aimable autorisation de sa conservatrice Marie-Dominique Wandhammer, assistées d’Élisabeth Ludes-Fraulob, responsable des collections, et d’Armelle Pyac, conservatrice-restauratrice. Elles ont également filmé un autre exemplaire de ce même hanneton qu’elles ont pu manipuler et ouvrir dans le musée Fragonard d’Alfort, dont le conservateur Christophe Degueurce, directeur de l’École nationale vétérinaire de Maisons-Alfort, nous a généreusement ouvert les portes.

Hyppoclaste – Dissection du cheval Auzoux
Un film de Ninon Pesenti, Camille Viger et Catherine Braesch.
Ce film est entièrement construit autour d’une interview de Christophe Degueurce, directeur de l’École nationale vétérinaire de Maisons-Alfort et conservateur du musée Fragonard d’Alfort, qui a généreusement organisé à notre intention l’ouverture du cheval Auzoux, un spectaculaire modèle en papier mâché du musée, par Caroline Marchal et Ségolène Walle, les conservatrices-restauratrices mêmes qui l’ont restauré il y a de cela sept années. Un moment rare que nous avons pu filmer et photographier et dont ce documentaire constitue la mémoire.

Un plan d’une dissection d’un cheval réel, telle qu’elle se pratique encore aujourd’hui dans le cadre de la formation des étudiants vétérinaires à Maisons-Alfort, est intégré au montage.

Ce film est porté par une musique originale composée et improvisée dans le cadre de l’atelier de Jazz et Musiques improvisées de Jean-Daniel Hégé, HEAR, par Nicolas Allard (saxophone), Janis Fedotoxs (vibraphone), Davide Le Leap (guitare basse), Gaspard Beck (batterie).

Des mystères de la nature au bijou scientifique – Le voyage de Léopold Blaschka
Un film de Anne Leclercq, Anne Renaud et Pauline Guillou.

Ce film est une évocation poétique et sensible de Léopold Blaschka. Il donne vie par le dessin et l’image vidéo à une de ses plus belles créations : un modèle en verre, la Méduse pélagique, Pelagia noctiluca, réalisé en 1894, Collection du Musée zoologique de la ville de Strasbourg.
Ce récit à la première personne raconte comment, ce descendant d’une famille de maîtres verriers originaires du nord de la Bohème, se spécialisa dans la création de modèles en verre reproduisant à la perfection des plantes et des animaux marins.

Les étudiantes ont tourné quelques plans à l’atelier verre de la Haute école des arts du Rhin où se perpétue une approche artistique du travail verre, ce matériau de feu et de lumière. Le dernier plan présentant la méduse a été réalisé au Musée zoologique de Strasbourg avec l’aimable autorisation de sa conservatrice Marie-Dominique Wandhammer.

Ce film est porté par une musique originale composée et interprétée dans le cadre de l’atelier d’écriture de Jean-Daniel Hégé, HEAR, par Gabrielle Varbetian (soprano), Céline Peran (soprano), et Célestine De Williencourt (soprano).

Partenaires

Étudiants

Les étudiantes de l’atelier
de Didactique visuelle

Alexia Autissier, Fanny Baudequin
Anne Leclercq, Ninon Pesenti,
Anne Renaud, Camille Viger

Les étudiantes du Master
d’Histoire de l’art, de l’architecture
et du patrimoine

Catherine Braesch, Anna Magnien,
Pauline Guillou