Collection « Art'propos »

Deux nouveaux films de la collection Art’propos
www.des-visages.hear.fr

Art'propos : de courts formats audiovisuels, didactiques et documentaires, réalisés par des équipes mixtes associant des étudiants en école d'art et à l'université.

La collection « Art’propos » est fondée sur un concept simple : un ou plusieurs étudiants en Master 1 de l’atelier de Didactique visuelle associé à un étudiant de Master 1 d’histoire de l’art, de l’architecture et du patrimoine travaillent de concert à l’étude d’une œuvre d’art et réalisent un court-métrage vidéo de quatre à sept minutes qui la met en scène.
Chaque groupe choisit un ton, un style, une facture afin d’inviter à une exploration de l’œuvre, de son auteur, du contexte historique. L’enjeu est de tenir un équilibre subtil entre une liberté d’approche dans la forme et la justesse historique des propos tenus. Chacun des films reçoit la caution scientifique de Martial Guédron, responsable du Master d’histoire de l’art et des conservateurs des musées associés ainsi que la validation de l’approche artistique et didactique par Olivier Poncer, responsable de l’atelier de Didactique visuelle, en étroite collaboration avec Charlie Chabrier, enseignant à l’atelier vidéo de la HEAR.
Ces formats courts permettent de découvrir une première approche d’une œuvre de façon créative et à chaque film renouvelée. Ils ont pour ambition d’éveiller la curiosité du lecteur et de l’inviter à découvrir dans les musées partenaires les œuvres in situ.

Cette année, les deux films réalisés ont intégré la thématique du projet de recherche autour du visages, ils sont également publiés sur le site dédié.

Seïd
Un film de Tanguy Chêne et Océane Philippe.
La vie de la personne, son histoire, de l’esclavage au Soudan au travail de modèle à Paris. Un buste en plâtre, exploration à fleur de peau, une sculpture qui magnifie le modèle. Plutôt que nous intéresser à la technique des moulages, à la pseudo-science qu’est la phrénologie ou à l’art du sculpteur Charles Cordier, nous avons décidé de nous intéresser à un individu qui relie ces différents axes.
Cet individu, c’est Seid, et nous vous invitons à découvrir le parcours qui l’a mené de la campagne soudanaise au Palais de la Reine Victoria. Un chemin à la croisée d’une science absurde qui voulait la classification des êtres humains en races et d’une évolution des conditions et des droits de l’humain pour la libération des esclaves. Canalisant les grandes problématiques du milieu du dix-neuvième siècle, ce portrait de Seïd Enkess nous permet de donner la parole à l’homme noir qu’on regardait, qu’on étudiait, qu’on jugeait.

Ce film a été réalisé avec l’aimable autorisation du Muséum national d’histoire naturelle / Musée de l’Homme.
Nous tenons à remercier Aurélia Fleury, Médiatrice, pôle grand public, Chargée d’accessibilité, pour son accueil et sa disponibilité.

La leçon de choses – Le hanneton du docteur Auzoux
Un film de Guillaume Clausolles et Elsa Cuillé.
Ce film invite à découvrir une œuvre de l’artiste strasbourgeois Gabriel-Christophe Guérin. Peu connu, ce peintre était pourtant une figure importante du paysage artistique de la Ville de Strasbourg au XIXème siècle et appartenait à une véritable dynastie d’artistes.
L’œuvre mise en scène dans ce documentaire permet de découvrir une facette peu connue de son travail : une planche d’étude dessinée présentant différentes caricatures. Nous avons choisi d’introduire le spectateur dans l’univers de cet artiste en animant et en donnant la parole aux personnages qu’il avait croqués sur cette page de carnet. Le traité que nous avons adopté, à savoir développer notre propos par le dessin, fait écho à l’importance que donnait Gabriel-Christophe Guérin à cette discipline, puisqu’il était également professeur de dessin. En outre, cette entrée par la petite porte de l’Histoire de l’Art nous permet d’aborder la question plus générale du High and Low Art dans un dialogue qui interroge sur les qualités comparées de la caricature et de la Grande Peinture.

Ce film a été réalisé avec l’aimable autorisation du Cabinet des estampes et des dessins de Strasbourg.
Nous tenons à remercier son responsable, Florian Siffer, pour son accueil et sa disponibilité.

Partenaires

Étudiants

Les étudiants de l’atelier
de Didactique visuelle

Tanguy Chêne,
Guillaume Clausolles

Les étudiantes du Master
d’Histoire de l’art, de l’architecture
et du patrimoine

Elsa Cuillé,
Océane Philippe