De la dissectionOuvrir pour comprendre

Le 12 avril 2013 à l’auditorium de la HEAR, Strasbourg, entrée libre.

bandeaudissection

Les deux historiens co-porteurs du programme de recherche Didactique tangible, ont apporté chacun un éclairage particulier sur cette thématique de la dissection, Stavros Lazaris a détaillé les pratiques de la dissection dans l'Antiquité, puis Martial Guédron a évoqué la place qu'elle a pu occuper dans l'enseignement de l'anatomie à destination des artistes au XVIIe et XVIIIe siècles. Pascale Pollier, Ann Van de Veld et Francis Van Glabbeek ont abordé ensuite les pratiques contemporaines de la dissection, destinée en particulier aux illustrateurs et aux artistes travaillant pour la médecine et engagés sur des problématiques attachées au corps et à ses représentations. Artistes, illustratrices médicales et enseignants, porteurs du programme “Art researches Science” à l'Université d'Anvers, Pascale Pollier-Green et Ann Van de Veld sont également engagées, avec Francis Van Glabbeek, sur un projet d'exposition “Fabricae Vitae” élaboré à l'occasion des 500 ans de la mort du premier grand anatomiste moderne, André Vésale, le célèbre auteur du De humani corporis fabrica libri septem, publié à Bâle en 1543. La communication de Stéphane Velut, neurochirurgien et professeur d'anatomie, a proposé d'ailleurs une relecture contemporaine d'une dissection du cerveau telle que Vésale l'a pratiquée. La journée s'est achevée par une rencontre avec deux graphistes suisses, Dorothee Wettstein et Hansjakob Fehr du studio 1kilo, qui, hors du champ de la médecine et de la science, dissèquent avec les outils visuels du graphiste, par le dessin, le signe et la typographie, les espaces et les architectures, les faits et les comportements.

• Olivier Poncer
Présentation de l’atelier de Didactique visuelle
> Ouverture de la journée
• Martial Guédron
Professeur d’Histoire de l’art à l’Université de Strasbourg
> L’enseignement de l’anatomie artistique en France et la question de la dissection
• Yvan Freund
Enseignant responsable de la spécialisation médicale dans l’atelier de Didactique visuelle
> De Strasbourg à Anvers
Parcours d’étude du corps humain

• Pascale Pollier–Green
Artiste/sculpteur
• Anne Van de Velde
Hématologue
• Francis Van Glabbeek
Professeur d'anatomie fonctionnelle et d'orthopédie
> Dissection drawing sessions – Looking for the inside
BIOMAB – “Art researches Siences”

• Stéphane Velut
Neurochirurgien et Professeur d’anatomie
> Vésale et la dissection du cerveau
• Studio 1kilo – Dorothee Wettstein et Hansjakob Fehr
Graphistes
> Données à voir

Ressources complémentaires

*Linaria vulgaris L., La Linaire commune Scrophulariaceae, R. Brendel n° 110. Collections de la Faculté des Sciences de la Vie, Université de Strasbourg – Photographie Alain Kaiser.
La fleur utilisée comme motif de l’affiche est un modèle Brendel. D’origine allemande, cette plante, issue de la collection de la Faculté de Science de Strasbourg, est la réplique fidèle en papier mâché (un mélange contenant du liège et de l’argile ainsi que du papier et de la colle) d’une Linaire commune à une échelle très agrandie. Ces modèles didactiques dits « clastiques » peuvent être démontés et remontés, en un mot « disséqués ».
L’utilisateur peut manipuler les différentes pièces, explorer et étudier les formes, les tailles, toutes les faces, et les rapports respectifs. Les couleurs comme l’apparence tactile de tous les détails sont restituées pour figurer au plus près les sensations du réel.

Connexion