De la couleurEntre naturalisme et code couleur

Le 29 novembre 2013 à l’auditorium de la HEAR, Strasbourg, entrée libre.

delacouleur2

Au cœur de systèmes de représentation spatiale (signalétique, cartographie), quantitative (diagrammes), indicative (annuaire), la couleur revêt une fonction plus organisationnelle que réaliste ou symbolique. Pourquoi cette différenciation formelle, parmi tant d'autres, domine-t-elle la structuration de l'information complexe ?
La curiosité nous a poussés à croiser les regards, les époques et les pratiques, entre histoire de l'illustration scientifique, dessin typographique, histoire du livre et graphisme d'environnement. Quatre intervenants ont interrogé le pouvoir, le rôle et les enjeux de la couleur.
Valérie Chansigaud a présenté les codes et les nuanciers créés par les naturalistes afin de rendre compte précisément des couleurs de leurs objets d'étude (1800-2010). Thomas L'Excellent a déroulé un panorama de caractères typographiques polychromatiques, entre technique et esthétique de la lettre « vue » plus que « lue ». Ou comment la couleur et le motif se mélangent et s'emparent de la structure même des lettres dans un domaine pourtant traditionnellement obsédé par la répartition du noir et du blanc.
Olivier Deloignon est revenu sur les origines de la couleur dans le livre imprimé (XVe siècle). Quelles étaient ses fonctions, notamment de division de la page, et ses limites techniques ?
Franklin Desclouds a évoqué l'utilisation de la couleur à travers plusieurs projets de signalétique développés par l'atelier Des signes. Sert-elle à unifier les espaces, à les dissocier ? A-t-elle d'autres usages ? Comment s'associe-t-elle ou se distingue-t-elle du matériau ?

• Olivier Poncer, Sandra Chamaret
Présentation de l’atelier de Didactique visuelle
> Ouverture de la journée
• Valérie Chansigaud
Docteur en sciences de l’environnement
> Les naturalistes et les codes couleurs
• Thomas L'Excellent
Designer graphique
> Typographies polychromes
• Olivier Deloignon
Docteur en histoire de la typographie et de l’art
> Le véhicule et les pigments
• Franklin Desclouds
Designer graphique / co-fondateur du studio Des signes
> Des signes en couleur

Ressources complémentaires

Cette première journée d’étude sur la couleur a marqué le lancement du séminaire « Code couleur », dédié à cette thématique et coordonné par Sandra Chamaret. Une deuxième journée « De la couleur – Objectivité » programmée en novembre 2014  enrichira l’approche théorique alors qu’une exposition des projets plastiques des étudiants de l’atelier de Didactique visuelle, programmée du du 12 au 31 mai 2014 à la MISHA, puis du 26 novembre au 9 décembre 2014 à la MESHS viendra clore cette proposition de recherche appliquée.

*Cette planche naturaliste est une forme de nuancier qui permet la différentiation et l’identification d’oiseaux d’une même espèce par la couleur et les motifs de leur plumage. Elle est extraite de l’ouvrage suivant : Charles Augustus Keeler, Evolution of the Colors of North American Land Birds, « Occasional Papers of the California Academy of Sciences », San Francisco: California Academy of Sciences,1893, planche XV.

Connexion

Mot de passe oublié ?