Histoire de l’art et cultures visuellesMise en ligne de quatre premiers films

Ces courts formats audiovisuels, didactiques et documentaires, ont été réalisés par des équipes mixtes associant des étudiants en école d'art et à l'université.

Cette collection est le fruit d'une collaboration entre des étudiantes de l'atelier de Didactique visuelle de la Haute école des arts du Rhin et des étudiantes du Master d’Histoire de l’art, de l’architecture et du patrimoine de l’Université de Strasbourg en association avec les musées de Strasbourg. L’approche envisagée ici repose sur l’analyse iconographique, stylistique et contextuelle des œuvres qui trouve son application dans un développement audiovisuel intégrant une interaction particulière des commentaires, de l’animation et du son.

+ d'informations - d'informations

Au premier semestre de l’année universitaire 2013/2014, dans le cadre d’un séminaire « Histoire de l’art et cultures visuelles » co-animé par Martial Guédron (Historien de l’art et responsable du Master d’Histoire de l’art à l’UdS) et Olivier Poncer (enseignant et responsable de l’atelier de Didactique visuelle de la HEAR) en partenariat avec les conservateurs et les personnels de trois Musées de Strasbourg, quatre tandems d’étudiantes associant une étudiante d’année 4 de l’atelier de Didactique visuelle et une étudiante en Master I d’Histoire de l’art, de l’architecture et du patrimoine de l’UdS ont sélectionné une œuvre au sein d’un corpus patrimonial qui leur a été proposé. Elles ont étudié l’artiste concerné, les enjeux et le contexte de sa création, l’œuvre elle-même ainsi que son inscription dans l’Histoire de l’art et de la culture visuelle. Elles ont restitué, scénarisé et mis en images une synthèse de cette analyse, afin de réaliser des films de très court format à destination du public.

Les œuvres étudiées sont les suivantes :
– Conrad Witz, Sainte-Madeleine et Sainte-Catherine, 1420, huile sur sapin, 161 x 130 cm, Strasbourg, Musée de l'Œuvre Notre-Dame de Strasbourg.
– Simon Vouet, Loth et ses filles, 1633-1634, huile sur toile, 160 x 130 cm, Strasbourg, Musée des Beaux-Arts de Strasbourg.
– Jean-Antoine Laurent, L’impératrice Joséphine, 1806, huile sur toile, 49 x 41 cm, Strasbourg, Musée des Arts Décoratifs de Strasbourg.
– Valentin de Boulogne, dit Le Valentin, Musiciens et soldats, 1620-1622, huile sur toile, 55 x 200 cm, Strasbourg, Musée des Beaux-Arts de Strasbourg.

Nous tenons à remercier chaleureusement :
– Joëlle Pijaudier-Cabot, Directrice des Musées de Strasbourg ;
– Cécile Dupeux, Conservatrice en chef du Musée de l’Œuvre Notre-Dame de Strasbourg ;
– Barbara Gatineau, assistante qualifiée au Musée de l’Œuvre Notre-Dame de Strasbourg ;
– Dominique Jacquot, Conservateur en chef du Musée des Beaux-Arts de Strasbourg ;
– Céline Marcle, assistante au Musée des Beaux-Arts de Strasbourg ;
– Étienne Martin, Conservateur du Musée des Arts Décoratifs de Strasbourg ;
– ainsi que l’ensemble du personnel de ces différents musées.

Enseignants

Olivier Poncer

Experts

Martial Guédron

Étudiants

Les étudiantes de l’atelier
de Didactique visuelle
Mathilde Dubois, Emeline Lombrez
Agathe Kervadec, Sandra Willauer

Les étudiantes du Master
d’Histoire de l’art, de l’architecture
et du patrimoine
Thérèse Banholzer, Albane Mosser,
Caroline Muller, Flavie Perotin

 

Connexion

Mot de passe oublié ?