Signalétiques didactiquesau Jardin botanique

Différentes hypothèses de parcours didactiques permettant de circuler, de se repérer, d’identifier et de documenter des plantes au Jardin.

À l’invitation du Jardin botanique (Faculté des Sciences de la Vie), et soutenu par le programme Investissement d’Avenir (IdEx) de l’Université de Strasbourg, l’atelier de Didactique visuelle de la Haute école des arts du Rhin s’est engagé d’octobre 2015 à juin 2016 sur la conception et la réalisation d’un parcours didactique  (signalétique, « manips », supports pédagogiques imprimé et en ligne) à destination des classes de terminale scientifique.

Dans le cadre du cours « Objet botanique » avec Sandra Chamaret, les étudiants ont travaillé par groupe de projets sur différentes hypothèses de parcours didactiques proposant chacun un scénario et une signalétique permettant aux lycéens de circuler, de se repérer, d’identifier et de documenter la sélection des plantes à étudier au Jardin.

Concevoir l’orientation thématique au sein du Jardin exigeait d’imaginer des dispositifs permettant de se repérer, d’attirer l’attention sur telle ou telle plante sans l’éclipser, informer sans saturer… Le principal objet de réflexion a été la prise en compte de la spécificité « vivante » de ce conservatoire, à travers l’évolution permanente du Jardin au fil des saisons comme des aléas du climat et les diverses étapes de développement de ses « pensionnaires », visibles ou évoquées.
Un autre enjeu a été de concevoir l’identité graphique du parcours pédagogique en cohabitant avec l’actuelle signalétique attachée à l’identification des plantes de ce conservatoire du vivant.

Le projet retenu pour le parcours pédagogique « Côté cours – Apprendre autrement au Jardin » est composé d’une série de vingt panneaux ajourés, déclinant la gamme de couleurs des thématiques abordées et présentant en silhouette les critères d'identification des différentes plantes (jeu de découpes réalisé à partir de planches botaniques anciennes).

signaletique_menu

En plus de ce dispositif, deux des projets de signalétique imaginés par les étudiants ont également été réalisés : les « longues-vues » et les « totems ».

Le parcours « Longues-vues » permet de découvrir huit plantes de milieux arides à différents endroits du jardin.
Ce dispositif de signalétique permet de cibler une plante en particulier et de la légender par un système de cartel manipulable par le visiteur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le parcours « Totems » permet de découvrir huit arbres remarquables du Jardin botanique de l’Université de Strasbourg.
Ce dispositif de signalétique permet de communiquer une grande quantité d’informations au grand public, selon deux niveaux de lecture : pour l’enfant et l’adulte.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

logos_jardin

Enseignants

Sandra Chamaret

Étudiants

Malena Arrighi, Alex Bourry
Lucien Carrer, Chloé Ceschin
Élisabeth Debezenac, Marion Dubois
Clémence Dupont, Julie Escoriza
Osama Jeljeli, Pauline Laudet
Qianli Liu, Eve Nagy
Vy-Linh Nguyen, Hugo Serraz
Coline Therville, Claire Thibon
Solène Voegel

Connexion

Mot de passe oublié ?